Not signed in (Sign In)

Commencer une discussion

Annoncer un événement

Proposer une release

🍍 Ananas It !En savoir plus

Une discussion au hasard !

TV Incongrue

Zap! | Plein écran

Pinacothèque

Facettes

Alternatives

Voir la galerie de la discussion

Vanilla 1.3.0 is a product of Lussumo. More Information: Documentation, Community Support.

Bienvenue sur le forum des musiques incongrues

Ce que vous allez trouver ici :

Cerise sur le gâteau, vous pouvez très facilement apporter votre contribution à tout ça. Pour ce faire, le mieux est encore de vous connecter ou de vous inscrire :)

Enfin, vous pouvez nous contacter directement à l'adresse email : contact (CHEZ) musiques-incongrues (POINT) net

  1.  permalink

    Je me suis aperçue que bizarrement on parle jamais de littérature ici , pourtant nous savons tous lire et certains d'entre nous sont de gros lecteurs!

    Ainsi l'ommission étant réparée.

    Que lisez vous en ce moment?

  2.  permalink

    Allez je commence!

    Pour ma part, je suis en train de lire "La femme du monstre", un témoignage assez sordide d'une femme de violeur-pédophile qui tombe des nues lorsque son mari est interpellé pour ses actes.

    •  
      CommentAuthorvalkiri
    • CommentTimeSep 20th 2010
     permalink

    Ah bin ça a l'air joyeux :17:
    Je suis sur un truc beaucoup plus réjouissant :

  3.  permalink

    C'est pour ton joli concert?

    •  
      CommentAuthorvalkiri
    • CommentTimeSep 20th 2010
     permalink

    Oui :)

    •  
      CommentAuthorEat Rabbit
    • CommentTimeSep 20th 2010
     permalink

    •  
      CommentAuthormbertier
    • CommentTimeSep 20th 2010 edited
     permalink

    Je viens de relire l'intégrale de James Ellroy, et je vais très probablement me relire la trilogie Fabio Montale dès que j'aurais fini La Bête qui Criait Amour au Cœur du Monde (recueil de nouvelles de Harlan Ellison) et Super Cannes (Balard).

    Ah et je suis en train de lire Le Bar sous la Mer (Stefano Benni), très chouette aussi.

    Pas trouvé de site qui parle du recueil de Ellison, alors je vous mets juste la couverture :

    EDIT : j'ai trouvé en fait :) http://www.noosfere.com/Icarus/livres/niourf.asp?numlivre=-1821869158

    •  
      CommentAuthorTripTrope
    • CommentTimeSep 20th 2010
     permalink
  4.  permalink

    ça

    et après du Herman Hesse aussi, avec Siddartha

    •  
      CommentAuthorAl_Crotal
    • CommentTimeSep 20th 2010
     permalink

    Chouette topic! j'avais déjà songé à lancer un sujet nommé 'Lectures incongrues'...

    Pour l'instant, je lis "Peste" de C.Palahniuk,

    Alors je suis qu'à la moitié, mais l'histoire tourne autour d'un type, accro au morsures d'animaux (!?), qui peut mesurer le taux de cholestérol d'une femme en la lèchant...
    Le tout se déroule dans un futur où la moitié de la population est diurne, l'autre nocturne. Enfin, les protagonistes participent à des concours de tamponnade en voitures. Par l'auteur de 'Fight Club", le texte se présente sous forme de témoignages des proches du gaillard en question.
    Je sais pas encore si j'aime bien ou pas :pin01::pin05:

    Sinon je lis aussi "Nouvelles de Petersbourg" de N.Gogol ^^.

    Je copie un résumé trouvé sur le net..."Un nez qui se promène seul en calèche, un portrait qui détruit ses propriétaires, un manteau qui s'apparente à un fantôme...
    Il s'en passe de drôles dans les rues de Saint-Pétersbourg, capitale de toutes les Russies, ville des fastes, des espoirs et des désillusions. " Je cherchais un truc chiant et difficilé à lire pour m'endormir le soir quand j'ai acheté ce truc... mais au final ça passe encore pas trop mal.

    •  
      CommentAuthorTaueber
    • CommentTimeSep 20th 2010
     permalink

    Les Voix de l'Asphalte de Philip K. Dick

    je crois que je vais enchaîner avec Ellroy

    •  
      CommentAuthormbertier
    • CommentTimeSep 20th 2010
     permalink

    Posted By: Taueberje crois que je vais enchaîner avec Ellroy

    à ta dispo si tu veux passer en piocher à la maison.

    •  
      CommentAuthorAl_Crotal
    • CommentTimeSep 20th 2010
     permalink

    Posted By: mbertierLe Bar sous la Mer(Stefano Benni)

    Waaa ça a l'air bien chouette! Merci!

    •  
      CommentAuthorrozette
    • CommentTimeSep 20th 2010
     permalink

    Je viens de m'attaquer à la Trilogie de Béton de JG Ballard

    Si j'en sors indemne, j'ai Le chiendent de Queneau qui m'attend (j'ai hâte)

    Pfffffffffffff bon faut que je trouve un taf où je peux bouquiner parce que ce topic va agrandir la liste des bouquins à lire :pin01::pin01::pin01:

    •  
      CommentAuthorTaueber
    • CommentTimeSep 20th 2010
     permalink

    Oh mon dieu oui ce topic est merveilleux !!!

    •  
      CommentAuthoranimomarc
    • CommentTimeSep 20th 2010
     permalink

    Ah ouai j'avais pensé faire un topic comme ça aussi ! SUPER ! (même si je ne suis pas un grand lecteur de livres sans images).
    Donc moi je suis sur :

    Lanark de Alasdair Gray

    "Lanark, le héros, est amnésique. Dans le chaos le plus kafkaïen, il erre dans un Glasgow froid et sombre, entre sa chambre et le café Elite où il retrouve la bande à Sludden. Dans ce monde en décrépitude, une seule chose l'intéresse : la lumière. Il finit par se suicider, anéanti par l'obscurité ambiante, et renaît dans un monde de science-fiction dans lequel il soigne des dragons..."

    __

    C'est vraiment terrible, même si je suis d'une lenteur effroyable à le lire ... plusieurs mois ... honteux. (une lettre, un jour)

    •  
      CommentAuthormbertier
    • CommentTimeSep 20th 2010
     permalink

    Ah ben si ça te branche, tu as aussi le top du top du recueil de récits de bar : Café Panique, de Topor.

    http://mitchul.unblog.fr/2008/10/03/cafe-panique-roland-topor/

    •  
      CommentAuthorEat Rabbit
    • CommentTimeSep 20th 2010
     permalink

    Posted By: mbertierCafé Panique, de Topor.

    Lu sur tes bons conseils. Un Plaisir.

    •  
      CommentAuthorAl_Crotal
    • CommentTimeSep 20th 2010
     permalink

    Ha oui merci! Moi je connaissais Topor comme le créateur de Téléchat :pin01:

    •  
      CommentAuthorLadyheidi
    • CommentTimeSep 20th 2010
     permalink

    Je lis Les Misérables!

    Pour le fun, même pas parce que je suis obligée!

    •  
      CommentAuthorglafouk
    • CommentTimeSep 20th 2010
     permalink

    Baheu je sais pas trop lire, mais je me soigne...

    Et là je suis en plein "L'hotel New Hampshire" d'Irving, y'a plein plein de pages alors j'suis loin d'avoir fini (j'ai mis 6 mois avant pour lire "Une prière pour Owen" du même auteur).

    •  
      CommentAuthorLadyheidi
    • CommentTimeSep 20th 2010
     permalink

    Posted By: glafouk[p]Baheu je sais pas trop lire, mais je me soigne...[/p][p]Et là je suis en plein "L'hotel New Hampshire" d'Irving, y'a plein plein de pages alors j'suis loin d'avoir fini (j'ai mis 6 mois avant pour lire "Une prière pour Owen" du même auteur).[/p]

    Tu verras il est bien, mais j'ai préféré son dernier, Je te retrouverai!!!

  5.  permalink

    moi je lis du San Antonio et je me marre dans le métro, aux toilettes, sous la table, dans mon cerceuil.. bref c'est la zinzinade à chaque page.

    et quel sympathique topic !
    (vous avez admiré l'allitération j'espère)

    •  
      CommentAuthorTripTrope
    • CommentTimeSep 20th 2010
     permalink

    (point de hic, piques non hermétiques, c'est chic!)

    •  
      CommentAuthorsylvie
    • CommentTimeSep 20th 2010
     permalink

    super idée !

    Voici le journal intime d’un antiquaire parisien, Lucien N, amateur de statuettes japonaises et de chairs en décomposition.
    Ses compagnons sont des femmes, des hommes, des enfants, choisis parmi les décédés du jour, ou au détour d’une rencontre.
    Lucien aime ses partenaires et fait preuve avec eux d’une grande sensualité, les couvrant d’attention, faisant parfois preuve de maladresse tel un jeune marié.
    Malheureusement pour lui, ses amours tant chéris se décomposent encore plus rapidement sous l’effet de ses caresses.
    Il doit alors se résigner, lorsque l’odeur devient trop insupportable, à abandonner ses partenaires au fond de la Seine.

  6.  permalink

    ça me botte bien ton livre SYlvie!

    •  
      CommentAuthorsylvie
    • CommentTimeSep 20th 2010
     permalink

    à dispo !

    •  
      CommentAuthoryan
    • CommentTimeSep 20th 2010
     permalink

    Ah oui, yo! Les livres, j'avais fait un break depuis quelques années. La honte! Mais je m'y remets un peu. Là, je lis un truc que j'aurais du lire depuis longtemps :
    "La conjuration des imbéciles" de John Kennedy Tool.

    Pour ceux qui ne connaissent pas l'histoire de son auteur : le type s'est suicidé à 32 ans (en 1969), se considérant comme un écrivain raté après avoir vu son livre refusé par tous les éditeurs qu'il avait pu contacter. Sa mère était persuadé qu'il s'agissait d'un grand livre et a finalement réussi le faire publier en 1980. Ironie du sort : il obtient le prix Pulitzer à titre posthume en 1981 et s'est vendu depuis à, pffff, un nombre très considérable d'exemplaires dont le chiffre exact m'échappe. Tool a également écris "La bible de néon", adapté au cinéma avec des acteurs très bien payés. Ce sont ces deux seuls livres.

    Pour l'instant, c'est chouette, plutôt marrant. Je verrais à la fin du pavé si c'est si énorme que ça (mais il parait que oui).

    •  
      CommentAuthorSpintronic
    • CommentTimeSep 20th 2010
     permalink


    excellent ^^

  7.  permalink

    Posted By: yan"La conjuration des imbéciles" de John Kennedy Tool.

    Je l'ai commencè et j'ai pas accroché du tout, pourtant le titre me plaisait beaucoup !

    De temps en temps je lis trois ligne de ça, que j'avais ressorti pour le Radioclash, eh oui Messieurs dames !

    Ce mec est monomaniaque, il a écrit d'autres pavés sur les seins, le cannibales, les faits divers, les mouches... toujours génial

  8.  permalink

    Je viens de relire pour la X ieme fois Survivant

    Un genre de bible pour moi...
    Et aussi


    Savoureuse histoire d'un mec qui a le pouvoir d'arreter le temps et qui en profite pour dessaper les filles ....

    Autre bible

  9.  permalink

    Le Point d'Orgue !!!!!!! Une merveille ! L'homme dé aussi d'ailleurs. C'est marrant c'est la même personne qui nous les avaient conseillés.

    •  
      CommentAuthorwilfried
    • CommentTimeSep 21st 2010
     permalink

    La dernière balade de Billy du fils de Burroughs - aussi défoncé que le daron le p'tit, mais mort bien plus jeune

  10.  permalink

    La jeunesse se radicalise...

  11.  permalink

    Putain non!

    Vlad et Yan vous lisez les deux livres que je cherche partout!!

    Alors c'est bien vlad?

    •  
      CommentAuthorubunoir
    • CommentTimeSep 21st 2010
     permalink

    •  
      CommentAuthorwilfried
    • CommentTimeSep 21st 2010
     permalink

    Posted By: Antiulcéreuse[p]Putain non![/p][p]Vlad et Yan vous lisez les deux livres que je cherche partout!![/p][p]Alors c'est bien vlad?[/p]

    Ouais, c'est plutôt pas mal, mais il est pas au niveau du papa. En fait c'est assez proche des premiers romans de Burroughs... Beaucoup d'humour... Ecriture limpide et nerveuse... Si comme moi, tu as lu tous les romans de Burroughs et n'as plus rien à te mettre sous la dent, fonce !

  12.  permalink

    Bah effectivement j'avais cettte crainte là! Je pense que le pauvre en fait il est pas aidé par son père en fait, la barre est placée trop haute d'office!
    Je suis une inconditionnelle de Burroughs, au point que j'ai eu du mal à me lancer sur autre chose, j'ai eu pour mon anniv ya deux ans par Bertier et Rozette la complete Bukowski, j'ai toujours pas réussi à m'y mettre.

  13.  permalink

    yan >>> va jusqu'au bout de la conjuration , ca vaut vraiment le coup
    et tant qu'a faire lit la bible de neon, je l'ai lu pendant les vacances, et c'est bluffant quand tu sais que le mec a ecrit ca a 16 ans

    Moi le dernier livre qui m'a marqué c'est la vie devant soi de Gary/Ajar, trop bien ecrit

    et justement on m'a conseillé l'attrape coeur de Sallinger dans la suite de la vie devant soi, j'aime bien quand c'est ecrit de facon parler ados/enfants

  14.  permalink

    et oui c'est un très bon topic
    le nombre de fois ou je cherche un bon livre a deguster

  15.  permalink

    Ya quelques mois , j'avais lu Courir avec des ciseaux de Burroughs (un homonyme)
    c'était énorme!

    Augusten a toujours su qu'il était différent. Mais différent de qui, de quoi ? De l'Amérique des années 70 ? De sa mère, complètement psychotique, qui se fait tripoter par la femme du pasteur en déclamant des poèmes ? De son père, alcoolique, qui testerait bien le couteau à pain sur la gorge de sa femme ? De son psy et tuteur légal, encore plus déjanté, qui lit l'avenir dans ses étrons, une Bible à la main ? Augusten verra bien. En attendant, il vit, tout simplement. Il pense à l'avenir. Il sera star, ou docteur, ou coiffeur. Il arrêtera de manger des croquettes pour chats. Ou pas. Récit d'une adolescence pas comme les autres dans une époque pas comme les autres.

    •  
      CommentAuthormbertier
    • CommentTimeSep 21st 2010 edited
     permalink

    Deux romans que je relis très régulièrement :

    La Jungle Nue, de Phillip Jose Farmer : http://www.librys.fr/philip-jose-farmer/la-jungle-nue-1072

    Le titre original américain, A Feast Unknown, résume bien, comme le titre français, le propos de Philip José Farmer. En effet, ce roman, dont la première publication intervint au moment même des mouvements de 1968, raconte la vraie vie de Tarzan et de Doc Savage, tout en répondant à la question : les héros ont-ils un sexe ? Et il y répond gaillardement. Comme l’a écrit dans sa postface le grand romancier de science-fiction Theodore Sturgeon, « La Jungle nue est un livre exubérant, paillard, lubrique, choquant, palpitant et hilarant. Si vous voulez vous amuser, vous ne serez pas déçu. Farmer ne déçoit jamais. »

    La Défonce Glogauer, de Michael Moorcock : http://www.librys.fr/michael-moorcock/la-defonce-glogauer-1070

    Dans ce roman Glogauer se fait draguer par un Nigérian qui ressemble a Jerry Cornélius. Sa mère est enterrée vive par les Versaillais. Il assiste au supplice de son frère. Sert Un mitrailleuse dans l'armée de Makhno. Perd deux fois son pucelage. Traverse Shangai en flammes dans une Rolls. Joue du violon a Auschwitz. Flingue des Anglais en Palestine. Tombe sous les balles russes à Budapest. Paricipe au massacre de My-Lay. Dans ce roman qui raconte une étrange nuit d'amour. LA DEFONCE GLOGAUER.

    Et du coup je pense à ce roman extrêmement jubilatoire :

    Le Privé du Cosmos, de Kilgore Trout :

    La Terre, c'est fini, nettoyé, récuré. Assaini, diraient les Hoonhors, les responsables de ce désastre. Mais, comme personne n'est parfait, ces champions de la lessive ont laissé passer une tache. Une tache nommée Simon Wagstaff. L'erreur. Et Simon, dans son genre, est lui aussi un méthodique. Son genre, c'est la curiosité malsaine. Simon veut savoir pourquoi, pourquoi, mais pourquoi ? Personne ne lui échappe, ni les zeppelins de Giffard, ni les troupeaux de pneus à carcasse radiale de Lalorlong, ni les chattes en chaleur de Shaltoon, ni Chworktap, cet adorable robot qui évoque de façon si troublante la Vénus de Botticelli. Dieu Lui-Même, pour ne pas s'y coller, a dû partir sans laisser d'adresse. Alors, un conseil, si vous rencontrez Simon, changez de trottoir.

    À propos de Kilgore Trout :

    Kilgore Trout est né aux Bermudes en 1907. De trois mariages successifs et également désastreux il n'a eu qu'un fils, Léo, qui s'illustra au Viet-Nam. Il a écrit à ce jour 117 romans et quelque 2000 nouvelles, dans leur grande majorité introuvables. Longtemps publiés par erreur sous des jaquettes d'un goût douteux par un éditeur spécialisé dans la littérature pornographique, les romans de Kilgore Trout suscitent depuis quelques années un large courant d'intérêt. C'est ainsi que Pierre Versins, dans son Encyclopédie, appelle de ses vœux une étude sur l'œuvre trop longtemps négligée d'un auteur qui, effectivement, ne tardera pas à compter aux yeux de tous au nombre des plus grands.

    Mais en fait c'est plus rigolo que ça : Kilgore Trout est un personnage de fiction (écrivain de SF raté) inventé par Kurt Vonnegut comme allusion parodique à Theodore Sturgeon. Ça se complique au moment ou Farmer décide de publier des romans sous le pseudonyme de Kilgore Trout et décide de faire croire que l'auteur existe vraiment. Ça lui vaudra une looongue brouille avec Vonnegut :pin01:

    •  
      CommentAuthormbertier
    • CommentTimeSep 21st 2010 edited
     permalink

    Dans ce roman Glogauer se fait draguer par un Nigérian qui ressemble a Jerry Cornélius.

    Quelques précisions intéressantes (j'adore les univers qui dégoulinent à gauche à droite) :

    • "Les Aventures de Jerry Cornelius est une saga d'espionnage écrite par Michael Moorcock, mettant en scène les aventures de Jerry Cornelius, l'incarnation du Champion éternel dans l'Angleterre du XXe siècle." (http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Aventures_de_Jerry_Cornelius) - Le Champion Éternel en question étant aussi incarné dans d'autres sagas par Elric, Hawkmoon et d'autres encore
    • Plus intéressant : le personnage de Jerry Cornelius a été repiqué et intégré par Moebius aux aventures de Major Fatal dans le Monde du Garage Hermétique (où il est l'ennemi du Major qui cherche à envahir le Garage)
    • CommentAuthorsantanihil
    • CommentTimeSep 21st 2010
     permalink

    John Kennedy Toole c'est cool ça se lit très bien et c'est assez drôle dans la satire de la société occidentale (un peu déprimant aussi)

    Je viens de finir la trilogie Vingtras de Jules Vallès, grande oeuvre "socialo-anarcho dépolitique", un type bien avant-gardiste dans la réflexion politique, beaucoup aimé. Très belles descriptions aussi de la société du 19ème siècle, et c'est l'un des premiers je pense à utilisé l'argot dans son style, d'ailleurs parfois ça rend la lecture difficile mais tellement excitante.
    Je cite Louis-Ferdinand Céline à propos de L'Insurgé de Vallès :
    "Vous y trouverez l'une des rares scènes de délire que l'on trouve dans la littérature française, un duel entre "trop misérables par haine de la misère". Cela n'a jamais je crois été égalé ni chez les russes ni chez les américains - La littérature française ne délire presque jamais - Mais cette scène est très remarquable, très peu relevée".

    Sinon j'ai presque fini Le Roman Théâtral de Boulgakov, je crois que c'est l'un des seuls bouquin que j'avais pas lu de lui (hormis ses pièces de théâtre). Magnifique description du monde du théâtre comme style artistique empêtré dans ses dogmes.
    J'avoue, Boulgakov doit faire partie de mon top 5 des écrivains du 20ème siècle.

    • CommentAuthorsantanihil
    • CommentTimeSep 21st 2010
     permalink

    Sinon j'adore l'œuvre complète Paolo Coelho.
    ça m'a beaucoup aidé dans la vie

    • CommentAuthorJohan
    • CommentTimeSep 21st 2010
     permalink

    Posted By: santanihil[p]Sinon j'adore l'œuvre complète Paolo Coelho.
    ça m'a beaucoup aidé dans la vie[/p]

    L’alchimiste, est un de ses meilleures livres :)

  16.  permalink

    Tiens à propos de céline cité par Santanihil..
    On connait tous le voyage au bout de la nuit, mais pour ceux qui ne l'aurait jamais lu Mort à crédit est un livre extraordinaire et qui surpasse à mon sens tous les autres.
    Un style incroyable, un vrai délire verbal et qui n'appartient qu'à lui.. (et assez différent de ses autres oeuvres)
    C'est si rare des auteurs qui ont un style qui n'existe nulle part ailleurs (mais nous on a Glafouk!).
    Qui plus c'est à pisser dans son froc.
    Enfin bon je conseille :pin01::pin01::pin01:

    •  
      CommentAuthorsylvie
    • CommentTimeSep 21st 2010
     permalink

    chuck palaniuk a la palme du topic c'est cool !
    cet été j'ai scotché sur Monstres invisibles, je l'ai lu en boucle vu qu'il dégouline par le milieu, c'est vraiment superbien. 3 lectures avec 3 sens différents a chaque boucle, trop fort le chuck :))
    je vais lire Survivant !

    • CommentAuthorIrma
    • CommentTimeSep 21st 2010
     permalink

    La maison des feuilles de Mark Z. Danielewski,

    L'histoire assez démente de l'exploration d'une maison où des couloirs et pièces, toutes les mêmes sans l'être vraiment, vides, noires et sans ouvertures, apparaissent et se transforment comme en écho au mal-être et aux névroses des habitants. Et puis l'histoire des films tournés pendant l'exploration des sus-dits espaces menaçants. Et puis celle du gars un peu paumé qui tombe sur une malle remplie d'un manuscrit fragmentaire à propos des films et décide de les transcrire, et puis... C'est littéralement sans fond et bien sombre, y a un nombre carrément hallucinant de procédés narratifs différents et la forme est aussi claustrophobique que le contenu.
    Franchement génial (merci du conseil Bertier).

    Après je pense que je vais relire Yegg: Autoportrait d'un honorable hors la loi de Jack Black. Publié en 1926, c'est l'histoire de sa vie de criminel et de hobo dans louest américain de la fin du XIXe et du début du XXe, bien cool aussi...

    •  
      CommentAuthorPnokie
    • CommentTimeSep 21st 2010 edited
     permalink

    "A Tokyo, dans le laboratoire souterrain d’un immeuble très protégé, un homme doit brouiller un programme informatique à la demande du vieux savant qui l’a inventé. Ce travail, a priori banal, le précipite dans des profondeurs hantées de « ténébrides » et de nervis. Ce qui n’entame pas son appétit d’amours, de cuisine, l’alcool et de musique.

    Dans une ville fortifiée, sans affect, sans plaisir et sans larme, un homme, séparé de son ombre, doit lire des rêves dans des crânes de licorne.

    Entre ce « Pays des merveilles sans merci » et ce lieu de la « Fin du monde », si antinomiques, circulent des pensées fugaces, des objets tangibles qui semblent témoigner - sans certitude - que réalités et rêves de ces deux espaces-temps cohabitent, que l’un et l’autre homme pourraient ne faire qu’un."

    "Rickey et G-man décident d'ouvrir à La Nouvelle-Orléans un restaurant où tous les plats contiendront un petit plus spiritueux... Commence une course frénétique et épicée à travers les cuisines, les arrière-cours, les bouges et les deals d'une ville amoureuse de l'alcool. "